Améliorez vos compétences en matière d’écoute active

Partager cet article

Améliorez vos compétences en matière d’écoute active

 

Dans le domaine du coaching et du leadership, l’écoute active est une compétence clé qui va bien au-delà du simple fait d’entendre ce qui est dit. En tant que travailleur•euses des systèmes relationnels, nous observons toute la complexité de ce qui se passe au sein d’une équipe. Nous devenons des détectives, rassemblant des informations et notant tous les signaux que le système envoie. Nous écoutons les mots qui sont prononcés, nous saisissons le sous-texte et nous voyons, sentons et pressentons ce qui se passe sous la surface. 

Si les coachs utilisent l’écoute active pour travailler tant avec les individus qu’avec les systèmes, l’écoute d’un système ou d’une équipe est légèrement différente. Ces conseils sur l’écoute des équipes sont tirés d’une conversation de mai 2023 dans notre communauté Organization and Relationship Systems Coaching (ORSC). 

1. Dans le coaching d’équipe, nous écoutons l’ensemble du système, et pas seulement les individus

Les leaders et coachs en systèmes relationnels travaillent avec ce que CRR Global (la maison mère ORSC France) appelle la Troisième Entité (Third Entity) — le réseau de connexion au sein d’un groupe. En écoutant le système, nous prêtons autant d’attention, voire plus, à ce qui se passe dans l’équipe qu’à ce que dit ou fait un individu. Un coach l’a décrit comme le fait de mettre l’accent sur l’équipe et d’accorder une attention plus douce aux voix des individus. 

Le système nous donne des informations sur la manière dont il peut survivre et prospérer. 

2. Les systèmes de coaching font appel à tous les sens

Utilisez tout votre corps pour entendre, voir et sentir ce qui se passe, et restez pleinement présent dans l’instant. Des signaux peuvent émerger de ce que nous observons chez les membres de l’équipe, de l’énergie que nous ressentons dans la pièce  et de ce que nous remarquons en nous-mêmes. 

Lors de vos activités de coaching ou de direction, soyez attentif à ce qui se passe dans votre propre corps. Que vous disent la tension dans vos épaules ou le picotement dans vos tripes ? 

3. En tant que coach d’équipe, l’écoute active consiste à rendre le système plus conscient, plutôt qu’à résoudre les problèmes

Pour écouter activement, nous cessons de porter des jugements. Ce type d’écoute ne consiste pas à avoir raison ou à dire aux autres ce qu’ils doivent faire. Au contraire, nous accordons une attention toute particulière à tous les niveaux. 

Les coachs et leaders systémiques sont des miroirs. Nous reflétons ce que nous observons afin que le système devienne plus conscient. En posant des questions réfléchies et en révélant ce qui n’est pas dit, nous encourageons l’équipe à se voir plus clairement. 

4. Les silences sont tout aussi importants que les sons

En accompagnant le système, nous prêtons attention à ce qui se trouve entre les mots. Y a-t-il des tensions ou des ententes dans l’espace partagé ? Remarquez les changements d’émotion et d’énergie au sein de l’équipe et observez le jeu des relations pendant ces silences. 

Pour utiliser une métaphore musicale, il est important d’entendre les intervalles entre les notes. Nous pouvons tendre l’oreille pour saisir ce qui se dit dans les chuchotements et ce qui s’exprime dans les silences. 

5. Chaque voix dans le système nous donne des informations importantes

Une partie de notre rôle consiste à faire ressortir les voix discrètes, afin d’entendre ce qui a été caché aussi bien que ce qui est évident. Cela peut se faire dans le cadre d’une conversation de coaching, ou les dirigeants peuvent utiliser des informations tirées d’audits, d’évaluations de programmes, de négociations collectives et d’enquêtes pour acquérir une meilleure compréhension.  

Les outils de coaching tels que l’amplification peuvent rendre les messages discrets encore plus évidents.

 

Comment les organismes de certification des coachs définissent-ils l’écoute active ?

Définition de l’International Coaching Federation (ICF) : « La capacité à se concentrer entièrement sur ce que le client dit et ne dit pas, à comprendre la signification de ce qui est dit dans le contexte des désirs du client et à soutenir l’expression personnelle du client. »

Définition du Conseil européen du mentorat et du coaching (EMCC) : « Concentrer son attention sur l’orateur et prêter attention aux éléments non verbaux et verbaux afin de comprendre le message dans son intégralité. Ensuite, être capable de partager avec l’orateur ce qui a été dit en reformulant avec ses mots ou en fournissant un feedback, en paraphrasant de manière appropriée et sans interpréter. »


Rappelez-vous que chaque interaction est l’occasion de développer le muscle de l’écoute active. Prenez l’habitude d’écouter activement, que ce soit en vous-même, dans vos relations personnelles, avec les membres de votre équipe ou en tant que leader ou coach. Avec le temps et la pratique, cette compétence deviendra une seconde nature. 

Auteur : L’équipe CRR Global
Traduction : L’équipe ORSC France

 

Consultez notre article 6 conseils pour pratiquer la gratitude authentique pour un changement de paradigme sur les évènements que vous vivez au quotidien !

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez nos articles, les invitations
à nos prochains événements

Plus à explorer

Un groupe de personnes assis sur un muret avec le ciel bleu derrière, cela illustre le système relationnel en fonctionnement

Les systèmes relationnels expliqués !

Partout dans le monde, il existe différentes traditions pour célébrer Noël, et certains même ne le célèbrent pas !  Alors, qu’avons-nous en commun pour Noël ?